La fièvre printanière chez le cheval : Comprendre et gérer les changements saisonniers

Ben Nedas

Directeur commercial

La fièvre printanière chez le cheval : Comprendre et gérer les changements saisonniers

01


Introduction

Le printemps apporte un mélange de journées chaudes et froides, souvent arrosées de pluie, rallongeant les jours et laissant plus de temps pour les activités équestres. Cependant, cette saison peut également présenter certains défis, notamment le phénomène connu sous le nom de "fièvre printanière" chez les chevaux. Caractérisée par une plus grande vivacité, des comportements réactifs et anxieux, cette affection peut rendre l'équitation et la manipulation des chevaux plus difficiles, ce qui risque d'affecter la confiance des propriétaires de chevaux et des cavaliers. Ce blog explore les causes sous-jacentes de la fièvre printanière chez les chevaux et propose des stratégies pour gérer efficacement ces changements saisonniers.

02


Comprendre la fièvre printanière

La fièvre printanière chez les chevaux est principalement liée à la croissance rapide et à la consommation d'herbe de printemps. Dès l'apparition des premières pousses d'herbe de printemps, souvent avant qu'elles ne soient visiblement visibles, les chevaux ont tendance à les consommer avec avidité. Cela peut entraîner une diminution de la consommation de foin, une modification de la consistance et de la couleur des crottins et l'apparition de "ventres gazeux". L'herbe de printemps est particulièrement attrayante pour les chevaux en raison de sa teneur élevée en sucre, qui lui confère un regain d'énergie important. Cette augmentation de l'apport énergétique peut entraîner un comportement exubérant souvent appelé "fièvre printanière".

03


Le rôle de l'alimentation

La luxuriance de l'herbe de printemps s'accompagne d'une forte teneur en hydrates de carbone (sucres et amidons), ce qui peut entraîner une prise de poids et une surexcitabilité chez les chevaux. En outre, l'herbe de printemps est souvent pauvre en magnésium, un minéral essentiel pour maintenir la concentration et le calme chez les chevaux. La croissance rapide de l'herbe au printemps entraîne également une diminution de la teneur en fibres, essentielles à la digestion quotidienne et à la santé des chevaux, ce qui peut entraîner des carences en nutriments si l'alimentation n'est pas équilibrée.

04


Carence en magnésium et fièvre printanière

Un facteur important contribuant au comportement anxieux et nerveux observé au printemps est la compétition entre l'absorption du potassium et du magnésium dans le système digestif du cheval. Les niveaux élevés de potassium dans l'herbe de printemps à croissance rapide peuvent entraver l'absorption du magnésium, entraînant des symptômes de carence en magnésium tels qu'une anxiété et une nervosité accrues. Cet état, souvent exacerbé par la richesse en potassium de l'herbe de printemps, nécessite une gestion attentive de l'alimentation du cheval afin de garantir des niveaux de magnésium adéquats.


Autre conseil important : un excès de magnésium est lié à des cas de comportement effrayant. Il convient donc d'être prudent et de se préparer à donner un supplément de magnésium uniquement lorsque cela s'avère nécessaire.

05


Stratégies de gestion

Pour atténuer les effets de la fièvre printanière et assurer le bien-être des chevaux pendant cette saison de transition, il convient d'envisager les stratégies de gestion suivantes :

1. Adaptation du régime alimentaire

Introduisez progressivement l'herbe de printemps dans l'alimentation de votre cheval tout en continuant à lui donner du foin. Tenez compte du contenu nutritionnel de l'herbe pâturée, qui est plus nutritive au printemps, et adaptez les niveaux d'alimentation en conséquence. Si nécessaire, limitez la consommation d'herbe pour gérer les niveaux d'énergie.

2. Ajouter EquiNectar

Nos études montrent que les chevaux utilisant EquiNectar s'adaptent mieux aux changements dans l'herbe et présentent des microbiomes intestinaux plus résistants.


Les commentaires des clients démontrent que les chevaux se sentent mieux et sont de meilleure humeur !

3. Établir des règles de conduite au sol

Passez du temps à manipuler votre cheval au sol avant de monter à cheval afin de renforcer les bonnes manières et de concentrer son attention sur vous. Cela permet de renforcer votre relation et d'améliorer le comportement de votre cheval pendant l'équitation.

4. Varier les routines d'équitation

Diversifiez votre programme d'équitation pour éviter l'ennui et les mauvais comportements. Changer de routine et incorporer des activités différentes peut aider à maintenir la concentration de votre cheval et à réduire la probabilité de comportements indésirables.

5. Préparation de la course

Si nécessaire, mettez votre cheval en longe ou en laisse avant de monter à cheval pour lui permettre de dépenser son énergie excédentaire, ce qui réduira les risques de comportement exubérant pendant la promenade.

6. Un timing judicieux

Envisagez de monter à cheval l'après-midi après que votre cheval a passé la matinée au pré, surtout s'il est à l'écurie la nuit. Ce moment leur permet de dépenser de l'énergie avant les séances d'entraînement.

7. Assistance professionnelle

Si les difficultés persistent, demandez l'aide d'un spécialiste ou d'un instructeur qui pourra vous proposer des stratégies pour gérer le comportement de votre cheval en toute sécurité et adapter votre approche à votre cheval et à vous-même.

06


EquiNectar est-il utile pour mon cheval ?

Dans le cadre de la gestion de la fièvre printanière, EquiNectar peut être un complément précieux à l'alimentation de votre cheval. En fournissant des enzymes digestives essentielles, EquiNectar favorise la décomposition efficace des amidons et des fructanes dans l'intestin grêle. Cela réduit la probabilité que des sucres non digérés atteignent l'intestin postérieur et aient un impact négatif sur le microbiome intestinal.

En outre, le rôle d'EquiNectar dans l'optimisation du microbiome de l'intestin postérieur peut contribuer à la santé digestive globale, ce qui pourrait atténuer certains des défis alimentaires associés à la consommation d'herbe printanière luxuriante.

07


Conclusion

La fièvre printanière chez les chevaux, bien qu'elle soit un défi, peut être gérée efficacement grâce à une gestion attentive de l'alimentation, un renforcement du comportement et des pratiques d'équitation réfléchies. En comprenant la dynamique nutritionnelle de l'herbe de printemps et son impact sur le comportement des chevaux, les propriétaires et les cavaliers peuvent prendre des mesures proactives pour s'assurer que leurs chevaux restent en bonne santé, concentrés et bien élevés pendant cette saison dynamique.

A PROPOS D'EQUINECTAR

  • DESCRIPTION
  • PLUS D'INFORMATIONS
  • COMMENT NOURRIR LES ANIMAUX
DESCRIPTION

Description

EquiNectar® est un complément alimentaire naturel dont les effets sont scientifiquement prouvés :

  • Rééquilibrer les bactéries intestinales de votre cheval
  • Aidez votre cheval à tirer le meilleur parti de son alimentation
  • Améliorer l'état de votre cheval


PLUS D'INFORMATIONS

Plus d'informations

EquiNectar® est produit par Tharos Ltd au Royaume-Uni. Il s'agit d'une source naturelle d'enzymes digestives qui contient uniquement les ingrédients suivants :

  • Notre extrait de malt breveté riche en enzymes
  • Triglycérides à chaîne moyenne (de l'huile de coco)
  • Sorbate de potassium

Pour plus de détails sur les enzymes contenues dans EquiNectar® consultez la section ingrédients et enzymes page.

COMMENT NOURRIR LES ANIMAUX

Comment nourrir les animaux

Il suffit d'ajouter EquiNectar® à l'alimentation quotidienne de votre cheval, en utilisant le tableau des taux d'alimentation pour déterminer la quantité correcte.

Pour des instructions détaillées sur l'introduction d'EquiNectar, veuillez lire le Guide d'alimentation page.

REVUE